Le martyre

C’est ma première journée de non-fumeur.

Ça va tr-tr-tr-tr-très bien. Ça été difficile. Mais je vais y arriver… après quelques tentatives infructueuses.
Tout d’abord, les timbres, oubliez ça, ça ne fonctionne pas. 😐

C’est après m’être rendu au comptoir postal – qui se trouve pertinemment dans la la la pharmacie – et que je m’informai si les timbres à tarif international, arriveraient à me « calmer » les rages, que la gentille femme des Postes Royales m’a dirigé vers le comptoir pharmaceutique. Timbre de nicotine que ça s’appelle. Et au prix que ça coûte j’irai certainement pas les foutre sur une enveloppe !!! 😯

(Là, Loulou, dis rien, cé pô le temps : je sais : « C’est tout de même moins cher que des cigarettes et mieux pour la santé« … J’te connais, vas !)

Avec tous ces mamaninies qu’ils ont de tout mélanger de nos jours, pas étonnant que les gens soient névrosés !

Avant, on allait chercher les médicaments à la pharmacie, le maquillage chez Mme Avon (du moins ma mère), la viande chez le boucher, l’épicerie à l’épicerie, le lait chez le laitier, le pain chez le boulanger. Aujourd’hui vous trouvez tout ça au même endroit… M’enfin presque. Juste la porte à côté en fait.

Bref, à midi, je fus à cours d’ongles… Je retournai à la femme à scie ferme à six phapharmacie ! et demandai des faux ongles à la pharmacienne. Évidemment elle me dirigea vers le comptoir de « produits de beauté ». 🙄

J’ai jamais compris ce qu’il y avait d’étrange à ce je demande de faux ongles. C’était ça ou je mâchonnais mes doigts, kà ! Toujours est-il que Mme Beauté (qu’on aurait tout aussi bien pu nommer Miss Grains de Beauté) m’a donné la chose.

J’vous dis pas les acrocrobaties pour poser ça. Du coup c’est l’envie de me mettre à la colle aux faux ongles qui m’a pris.

Et ce n’est rien ! Côté goût, c’est affreux. Pire !!! Pour taper sur un clavaquier clavier ! J’ai failli cla cla lancer le clavier. Un ongle s’est coincé entre deux touches, un autre est aller se coller sur F9… L’enfer !

Ils disent que ça peut aider de tripoter un balle en mousse, style « Nerf Ball ». J’en ai trouvé à la pharmacie… En vente.

Mais c’est pô pratique en tapant au clavier non plus.

J’en suis venu à marteler le timbre de nicotine histoire de le stimuler un peu. J’suis plus capable de le stimuler j’ai des ecchymoses sur tout le bras. Et c’est pô pratique  pour tapocher au clavier non plus.

Là, j’ai eu l’idée géniale de décoller le timbre. Je l’ai roulé comme une cigarette et je l’ai allumé.

Le « buzz« , j’vous dis pas ! Mais hautement inflammable, le truc. Je recommande pas, là… Non.

J’suis allé à la pharmacie m’acheter de la pommade contre les brûlures… J’en ai appliqué généreusement sur mon nez, mes lèvres et quelques doigts.

L’envie de fumer m’a passé « drette-là » .

Par contre, pour tapocher un clavier, c’est pô jojo… ni pour boire… ou manger.

Tiens ! C’est mon 500e article !!! 😯

Cet article, publié dans Humour, Santé, Société, Tordu, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le martyre

  1. Coco dit :

    A reblogué ceci sur Un autre pavé dans la mare and commented:

    Reprise # timbratabac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s