Un malheur n’arrive jamais seul

Un adage dont on aimerait bien se passer…

Des pertes personnelles ont quelque peu assombri ma semaine passée.

Ma marraine-fée fait maintenant ses tours de passe-passe de l’autre côté de la vie. Elle me laisse son sourire doux, son rire généreux et des joues flétries à jamais (elle aimait pincer les joues, comme tout bonne « matante » qui se respecte). 😦

Elle fut une femme extraordinairement importante.

Les autres « pertes » sont légères en comparaison, mais elles jouent tout de même sur le moral et les pensées.

Le temps de retomber sur mes pattes et je devrais vous revenir bientôt.

La vie est belle. 🙂

Cet article, publié dans Amour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s