Un petit réquisitoire contre la violence faite aux femmes

Crawling on the Ground :

Merci à Marco !
Cet article, publié dans Éducation, Société, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Un petit réquisitoire contre la violence faite aux femmes

  1. Coco dit :

    Y manquait plus qu’ça : je me commente…

    Plus narcissique que ça… 🙄

    Histoire de sauver la face je présenterai ceci comme un post-scriptum ! 🙂

    Comme père d’une jeune fille FEMME ! Femme de 22 ans que j’aime de tout mon coeur je suis plutôt sensible à la violence faite aux femmes.

    Je ne comprends pas qu’un mec puis penser que « Non ! » ça veuille dire autre chose que non.

    Alors, j’ai toujours rappelé aux quelques petits amis qu’elle a eus que « Quand ma fille dit non, ça veut dire non ».

    Pas seulement parce que c’est une fille. Aurais-je été père d’un garçon je lui aurais inculqué la même chose.

    Le respect n’a pas de « genre ».

  2. candide57 dit :

    je suis bien ok avec toi.
    la violence n’est bonne ni d’un côté, ni de l’autre… et elle n’a pour effet que de rabaisser celui qui l’exerce!

  3. Pastille dit :

    Et TOC ! Bien parlé Msieu Coco ! 😉

  4. thiebaultdesaintamand dit :

    Coco, Président !
    Plus sérieusement, c’est un problème dans toutes les sociétés. Y a pas beaucoup de sujets où tu sentes la caverne revenir, mais là t’y es !

    • Coco dit :

      Jamais ! J’sui pô corrompu ou pervers à ce point-là !

      Étonnant ce retour à la caverne. J’ai lu je ne me rappelle plus trop que le phénomène était dû pour une part par l’hyper-sexualisation (et de leurs idoles) précoces des jeunes de filles, et par retour d’ascenseur ( 🙄 ) une domination des jeunes loups profiteurs des jeunes filles hystériques à avoir un mec à elle, peu importe les conditions.

      La femme redevient un objet, vitesse grand V.

  5. idem, je suis outree et si je dis le mot outrée, on va me dire, oh la chochotte’ comment elle cause ! pfff, comme si j etais pas de ce monde ! (je parle pas de vous je precise)
    je trouve oui que dans la rue, dans les bus, métro et autres endroits voir au travail, on est souvent harcelées, et depuis petite j’ai été ennuyée, et même en vieillissant j’ai pas la paix ! c’est dingue, et en plus , j’aime pas parler de trop intimement, mais c’est quelques fois l’entourage qui abuse aussi, et le non, bah on dis non, mais il y en a qui revienne a la charge, et il y a aussi toute sorte de manipulation qui sont pas forcement en violence physique, voila mon mécontentement aussi ! et cela s’arrange pas certes, faut dire que aussi la sexualité aux jeunes est faite aussi par la facilité de voir des films porno sur internet et ils comprennent rien du coup au respect, enfin c’est bateau ce que je dis,
    bon bah voila

    • Coco dit :

      Tout à fait d’accord !

    • Coco dit :

      Je ne nie pas mes attirances. Je demeure toutefois respecteux. L’insistance tourne vite au harcèlement. J’ai dû intervenir une fois relativement à la relation que ma fille entreprenait avec un moron fini. Elle m’a détesté, honni.

      Mais quelques mois plus tard, en ayant eu connaissance du comportement du moron, elle m’a remercié de m’être « intervenu » euhhh… « passionément » dans son engagement envers ledit moron.

      Ceci dit, je déplore la manipulation subverssive et sournoise.

      L’exposition fréquentation d’internet – n’a pas que des ‘avantages ». Le discernement fout le camps facilement… 😦

      Amitiés

      • Coco dit :

        oups « d’être intervenu » !!! 🙄

        • tout a fait ok avec toi, c’est tellement agreable le respect, la courtoisie, etc, oui insistance devient vite harcellement, et cela devient assez dangereux c’est que la personne fait que elle te culpabilise, parceque a un moment tu te dis, mais en fait c’est moi qui l’ai peut etre attirée, j’aurai pas du me faire jolie, ou peut etre suis je provocante sans le vouloir, ou alors mais je n’avais pas a accepter ce rendez vous c’est moi qui l’ai cherché , et puis l’autre vous culpabilise aussi en disant, mais je suis un ami, mais c’est la vie, c’est normal, il faut vivre les choses etc, et toi , tu es la comme une gourde qui refuse et tu te dis, mais je suis pas dans le coup, alors tu ricanne betement pour faire une contenance, tu dis non non, mais tu montres ta faiblesse et tu oses pas dire dégage, parceque tu as l’impression que c’est toi la gourde, alors l’autre a pattes de velours le sens, et insiste insiste, et toi tu t’emêle les pieds dans des refus et mensonges pour eviter de rencontrer la personne, pffff non mais c’est nul j’avoue, en plus il y a des gens qui te sortent mais c’est toi qui l’a voulut, ou alors tu l’as chercher, yaka yaka, pffff,
          bon je precise que tous les hommes ne sont pas comme cela, et que j aime bien leur compagnie,

  6. raannemari dit :

    Bien chanté par Anne Sylvestre http://www.youtube.com/watch?v=72egvR70EyM

  7. legascon dit :

    A reblogué ceci sur L'amour de la vie and commented:
    Il y a eu en Belgique et en France des journalistes femmes qui se sont fait suivre de caméras dans les rue de leur ville respectives !
    Le comportement des hommes est en-dessous de tout !
    Merci Coco pour cette vidéo.
    Legascon

  8. les3elephants dit :

    Parisien vivant en Inde, je suis pris entre deux extrêmes. Au Kerala, Inde du Sud, la société est hyper puritaine, les femmes sont soigneusement couvertes des chevilles aux épaules et ne sortent pas seules la nuit. Quand je rentre en France, je suis presque choqué par le déballage permanent de sexualité (pornographie) étalé sur tous les murs, kiosques à journaux et écrans en tous genres. Super puritains, super libéraux, deux extrêmes. Pourtant dans les deux cas la violence faite aux femmes est un grave problème. Hommes indiens hyper frustrés ou occidentaux surexcités… La vérité est-elle quelque part entre ces deux formes de sociétés, ou bien les hommes sont ils fondamentalement vils (des porcs)? Honnêtement, la question me laisse perplexe… Père d’une petite fille, je crois bien que je n’ai pas fini de m’interroger…

    • Coco dit :

      Exactement mon cas. Père d’une fille qui a maintenant 22 ans, je me suis toujours préoccupé de l’hypersexualisation de la femme véhiculée par les idoles de jeunes, de la banalisation du sexe.

      Garder un équilibre face à tous ces messages omniprésents dans notre quotidien net fut pas chose facile.

      Et j’imagine facilement votr perplexité à élever un efant exposé aux deux extrêmes.

      La meilleur aprroche, dans mon cas, fut de faire confiance tout en balisant sa conduite avec les valeurs auxquelles je crois. 😉

      Et, le doute est toujours compagnon d’un parent ! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s