Ici, l’été est court

Et ici on aime fêter. Encore plus l’été !!!

Alors je fais rapido ma petite pub perso des festivals que j’aime bien :

Festival TransAmériques

Le Festival FRINGE de Montréal

Le Grand-Prix de Formule Un de Montréal (ouais… Ça polue, mais la faune est intéressante 😛 )

Les Francofolies de Montréal (un de mes préférés)

Le Festival International de Jazz de Montréal (itou)

Montréal Complètement Cirque

Festival Juste pour rire

Festival International Nuits d’Afrique …et la nuit …

Osheaga – Festival Musique et Arts

Festival International de Films Fantasia (cinéma fantastique)

Musique Électronique Groove

Festival des Films du Monde

…Ah oui… Y a les Rolling Stones… Ben trop cher 😦

Il y a bien sûr les concerts de l’Orchestre Symphonique de Montréal (avec Kent Nagano)

Et le tapon de spectacles de musique produits par Evenko

Et c’est sans compter tous les festivals régionaux, du western à la bièreen passant par les Mongolfières (… oui, je sais… 🙄 )

… Québec ?… J’connais pas, moi ! Vous connaissez Alesia vous ???

Cet article, publié dans Arts, Cinéma, Humour, Musique, Nature, Pub, Société, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ici, l’été est court

  1. rondinette dit :

    J’ai assisté aux soirées de fermeture des Franco de Montréal et de Juste pour rire, mais je n’étais pas aux bonnes dates pour pouvoir assister à des concerts ou des spectacles.
    Par contre, j’ai participé il y a bien longtemps de cela à un festival de théâtre de rue à Quebec qui était très sympa, mais dont je ne me souviens plus du nom.

    • Coco dit :

      Ça devait être le volet « Arts de la rue » du Festival d’été de Québec. 😉

      Ls Festival d’été de Québec est en fait l’initiateur de nombreux festivals d’été au Québec. Des Franco-Fêtes aux Supers Franco-Fêtes ça a été le catalyseur de tout un développement culturel et d’ouverture à la francophone internationale. 😉

  2. j’ai des amis qui ont tout fait pour vivre au canada, leur reve, et puis ils ont du apprendre l ‘anglais faire les papiers, etre interrogés etc, un truc qui a duré plus d’un an avant d’avoir l’accord, et pis j’ai eu ma larme en les voyant partir, j’ai recolté leur meuble, des trucs divers, tout le monde etait triste et heureux pour eux, sauf que quelques mois plus tard ils sont revenus, ils ont pas réussi a cause du boulot, niveau anglais cela allait pas, ils etaient triste mais tristes, bon si je dis cela c’est que leur reve je l’avais pris en moi, et j’imagine ton beau pays, vraiment, et j’ai l’impression enfin le peu que mes amis m’ont dit que c’est magnifique et les gens idem, j’ai vu leur photo, bon maintenant ils sont a nouveau en france, je les ai recupéré, on va dire, mais je voulais bien etre malheureuse de leur absence pour leur bonheur
    bisous,

    • Coco dit :

      Apprendre l’anglais???!!! Mais ils ont atterri où ???!!! À Toronto ? Vancouver ?

      Dans mon seul petit groupe de travail, qui comptait 14 personnes, 6 venaient de France, dont 3 il y a à peine 4 ans… Une seule est retournée en France, pas parce qu’elle n’avait pas de boulot…

      Pour trouver ça « beau », on ne voit plus, à force d’y être. 😉

      Ceci dit, le gouvernement fédéral principalement « anti-Québec » fait tout pour limiter l’immigration francophone. Par contre, tout est permis pour les friqués d’Asie ou de Russie…

  3. thiebaultdesaintamand dit :

    Si Alésia avait autant de manifs, on en rêverait pas du Québec 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s