Triumvirrat

Pour ajouter l’injure à l’insulte (ou vice-versa) je suis assigné à résidence jusqu’à nouvel ordre. 😦

Mé cé l’é-té !!!

…Encore. S’il pleuvait…

Mé y fé beau, là !

pleure

Je trépigne tourne en rond me fâche me lamente soupire fais du charme. Zilch : aucun changement administratif à l’horizon…

Juste ou injuste, l’administration c’est bête et méchant, na. Je dis.

Deux jours que je me décompose en milles morceaux plus pathétiques les uns que les autres. Un lépreux en fin de pelures. C’est la fin.

J’aime autant aller me coucher. Avant l’heure pres-cri-te !

Vous voyez mon état d’âme ???!!! 😦

Et de me réveiller avec une belle journée ensoleillée en perspective, sans signe du ciel sur mon sort. Et de mâchouiller mes céréales croquantes tellement lentement et sans entrain que ça devient du mou.

Il se prépare pourtant quelque chose de spécial. Ma mère est maquillée et porte sa belle robe à fleurs. 😕

Ah ha ! Elle a des remords !

Elle va me payer un cornet de crème glacée au chocolat !

Nan… Elle se serait pô fagotée genre « grande dame ». 😦

Coup de sonnette. Ma mouman se dirige vers … la sonnette. Je suis, comme tout fils docile, abattu, brisé.

Cata !!! Les mamans des deux z’Alains entrent en piaillant !!! 😯

Strophe !!! Les deux z’Alains suivent, silencieux, regards fuyants. 😯 😯

C’est un complot !!! Je suis rouge tomate (j’ai pô encore le droit de boire du rouge vin). 😡

Et ma traître mère d’inviter tout le monde au salon. Les médames s’installent dans les fauteuils, leurs morveux respectifs à leurs pieds. J’sais pô très bien où m’installer passse ke ma génitrice s’est fait la malle.

Ah non, tiens. Elle revient avec un plateau chargé de tasses, théière, petit pot de lait, trois verres de lait et les classiques biscuits… au thé. Après avoir servie ses amies – et oui, un comble : ce sont les meilleures amies du monde – ma mère indigne s’assoit enfin… dignement. Pas besoin d’un dessin : je m’assois par terre, à ses pieds, la queue entre euhhh… ah mais non tout de même !

Bon ‘tit chien-chien à sa maman, va. 😦 Tout à fait à propos parce qu’on se regarde justement comme chiens de faïence les z’Alains et moi. 😡

Après les échanges de politesse et grignotage d’un unique biscuit (je m’en suis déjà filé quatre, faudrait pô que les z’Alains abusent de mes biscuits tout de même !) ma maman nous (les morveux) adresse, comme ça entre deux gorgées de thé, solennellement la parole.

« Coco a très mal agi en vous « arrosant » de son … urine. Il a été puni. Ceci dit, de bons amis devraient partager« .

Par-ta-ger ???!!! L’horreur !!! 😯
(… »horreur partagée »… par nous, les trois morveux) !!!

L’anarchie !!! Pire : le communisme !!!

L’hérésie !!! Pire !!! La démocratie !!!

La fin du monde !!! Pire !!! Des Hippie-youppidididou !!!

J’appelle le SCRS (SCRT?) !!!

Autant que j’me souvienne, on nous dit d’être le meilleur ! D’être compétitif ! De se défendre !!! Déjà que ma conception résulte d’un sprint à mort entre des millions de spermatos d’où ne sortira (…) qu’un seul vainqueur !!!

Et là, poufff la compétition, bling le partage ???!!!

Et là, le triumvirrat de vociférer à l’unisson « Vous partagez où c’est le camp d’été, un camp différent pour chacun« .

Mé ça va pô, la tête, là !!! Ya un malentendu là ! M’enfin ! Un sous-entendu « de concentration » entre camp et d’été !!!

Nenni ! Mieux vaut la mort ! 😡 M’enfin, pô maintenant. 😳

Un bref échange de regards horrifiés du triummorvae me convainc de l’unanimité de notre élite.

Avec ma dévotion légendaire à l’union sacrée des morveux, je concède.

« D’accord. On va partager. La moitié pour les Cocos l’autre moitié pour la z’Alains« .

Ma maman chérie, d’une voix ostensiblement basse et menaçante, précise « En trois parts égales ! »

« Mé môman, cé pô juste !!! Y sont deux z’Alains contre un seul Coco !!! »

« En trois parts égales où tu vas en camp d’été. Et les z’Alains se partageront le trésor ».

Mes engrenages cérébraux à peine initiés à la division mathématique tournent ferme.

« Mé ça se divise pas en trois justes parts, 20 $ !!! »

J’entends subrepticement la première corde du violon de la gueulante se tendre dangereusement d’un franc octave supérieur.

« Vous aurez 6,65 $ chacun et vous mettrez les cinq sous restant dans la cassette pour les oeuvres de l’Oratoire Saint-Joseph« .

Et de déposer trois petits tas de 6,65 $ en face de chacun de nous et une pièce cinq cents dont elle me confie la charge de déposer dans la cassette  des dons pour l’Oratoire.

« J’ai déjà appelé M. Lacourse pour l’informer que tu passeras laisser cinq cents ». Sérieux, c’est vraiment son nom M. Lacourse. Il possède un dépanneur (supérette) avec un comptoir à bonbons faramineux. C’est un saint homme avec une patience d’ange envers les petits enfants choisissant leurs bonbons « à la pièce ». Un saint homme j’vous dis.

Elles ont tout prévu les scélérates !!! 😡

Force m’est d’agiter le drapeau blanc. Je me rends. Je suis défait.

« OoooooKay… »

Bon… Tout de même, 6,65 $ c’est toujours mieux qu’un coup de pied au c**. Remarquez que ça ferait tout de même 42 $ en dollars d’aujourd’hui… 28 €, quoi. Ça fait beaucoup de bonbons ! 😀

« Maman, est-ce que j’peux aller m’acheter des bonbons chez m’sieur Lacourse ? »

Elle me fait signe que oui en me recommandant d’être raisonnable avec les bonbons, tout de même.

Alléluia !!! 😀

Mon calvaire est terminé !!!

À moi la liberté et les bonbons !!! 😛

Et le triummorvae de se précipiter dans la joie, les meilleurs z’âmis du monde, vers l’Eldorado Lacourse.

Note

Cet article fait partie d’une suite chronologique d’anecdotes; pour vous y retrouver :

  1. Où suis-je ? Que vois-je ? Qui dois-je vaincre ?
  2. De l’art de ne pas l’emporter au paradis
  3. Triumverrat
  4. Ça s’arrose
Publicités
Cet article, publié dans Amitié, Délirefiction, Humour, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Triumvirrat

  1. Vous trois c’est du Mark Twain !! 😉 😆 😆
    Extra ! J’adore comme tu racontes… je m’y vois et je me marre !

  2. ladyelle134 dit :

    Ah ! Enfin,! J’attendais la fin de ton aventure avec les Z’Alain. Tu crois qu’ils s’en souviennent encore eux aussi ? Ce serait amusant d’avoir leurs souvenirs… 😉
    Bisous mon Coco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s