Les subtilités et les richesses de la langue française

Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l’acte d’achat de sa maison récemment acquise.

Le notaire l’invite à s’installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :

« Veuillez, s’il vous plait, ouvrir la chemise de mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s’y opposent pas, faites une décharge pour qu’elle entre en jouissance immédiate. »

On n’a toujours pas rattrapé la vieille fille !

Pour moi, elle n’aurait pas du fuir : elle aurait du essayer de tirer les choses au clerc !

Merci à Marso qui élève bien haut le niveau linguistique de ce blog. 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Humour, Tordu, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les subtilités et les richesses de la langue française

  1. Muriel dit :

    bjr mon coco
    suis reviendue, pas en bien bon état, mais on s’en fout!
    bisous,
    candide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s