Couci-couça

Il était une fois, il y a fort longtemps, un Coco qui faisait du vélo par une belle journée de printemps quand tout à coup un énorme camion jaillit d’un buisson et percuta ledit Coco.

Ce dernier effectua son premier vol plané non planifié.

Quelle belle sensation que ne plus sentir la gravité !

Quelle ivresse de flotter !

Hélas la gravité reprit rapidement ses droits. Pas question de laisser ce drôle le Coco la défier ainsi.

Atterrissage brutal. Le bitume le mordant de toutes parts. Ça lui apprendra.

L’étourdi Coco tout étourdi se releva. Faux : retomba. C’est là que les douleurs lâchèrent leur cri de guerre et que le Coco tourna de l’oeil.

« Bofff… Il s’en remettra. » dit le docteur à ma maman horrifiée.

Il avait raison le vieux docteur. Je m’en suis bel et bien remis.

Étrangement, ces blessures de naguère reviennent me hanter : douleurs au genou et la hanche… Côté droit… Gauche si vous êtes devant.

Et ça fait mal, trrrrès mal. Du coup je me sens vieux, trrrrès vieux. 😦

La docteuze m’a trouvé une « bursite » de la hanche.

…Ça me fait une belle jambe. J’peux même pas porter de fixes-chaussettes Mataki ! 😛

Publicités
Cet article, publié dans Humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Couci-couça

  1. un coco qui fait du vélo risque fort de se faire bobo,
    le voici qui pédale, le voici qu’il sourit, le voici le bel étourdi !
    en l’air et saut alto, pirouette dans les cacahuètes !
    et bien qu’est ce que c’est que ce girophare ?
    mais c’est coco dedans l’ambulance qui part !

    ces os sont tous cassés, et sa tête a de vilaines pensées
    la douleur revient et part
    il y a des jours où cela est gérable, mais d’autres ou cela n’est pas,

    coco est tout de même un rigolo
    et pour ne pas faire le gros dos
    il joue avec les mots,

    vint à passer une fée toute désarticulée,
    hé, coco ! tu t’es fait mal ! moi aussi et c’était si infernal !
    que moi même une fée, je n’ai pû me soigner !
    la volonté, le courage, la patience, tout cela m’a agacée
    m’a ruiné le cerveau,

    un jour que je criai, aie ! j’ai vu passer un homme en fauteuil roulant
    il était triste car il ne pouvait marcher, puis je vis un homme avec une canne blanche, il ne pouvait pas voir, un autre qui ne pouvait entendre, un autre avec quelque chose d’autres, mais où étais je ?

    j’étais arrivée dans le pays MALOBOBO,

    et c’est là que je me suis dis, j’ai mes jambes, mes yeux, mes oreilles, tout cela en écrabouillage mais pourtant tout est là !

    alors cela n’ota pas mon mal, mais d’un seul coup je me suis retrouvée dans un autre pays
    CYTIPABOLAVIE,
    hop, je vois autour de moi des gens clopin clopant qui marchent doucement, qui froncent un peu les sourcils mais qui sourissent

    Hé ! vous venez d ou vous ? leur dis je
    bah de Malabobo mais on a préféré immigré a citybolavie

    pour y trouver du repos, enfin pas toujours mais pas besoin de fées pour nous soigner, nous avons des faits qui nous aides

    des faits ? oui cela desfait certaines fois nos douleurs !
    comme par ex de la médecine chinoise, de la relaxation, de la sophrologie, des soins par le froid, par le chaud, par des courants electriques, et autres, cela se nomme médecine parralèle, tout en prenant nos médicaments bien évidemment

    c’est alors que moi la fée, je l’ai fait !
    le résultat est que j’ai senti un mieux être
    peut être que c’est placebo, mais ce plat c’est beau !
    il est rempli de plein d’espoir, de plein de force, des vitamines pour la bonne mine, des bonnes pensées pour panser les plaies, et cela me plait !

    Coco, vient avec moi !dit la fée

    et pour finir, écoutes cette chanson, et les paroles, moi elles m’ont aidé, tout reste à faire !

    Julie avec pleins de bisous magiques !

  2. Huuu Coco Bobo, Bobo Coco ! Bo Coco Bo
    Tab*** tu as les hanches ‘achement basses 😂😂😂
    Si tu ne peux même pas mettre les porte-chaussettes ! 😂😂😂

    Quand de vieilles douleurs se réveillent, ça s’appelle …….
    …….
    ……..
    La vieillerie !!
    Je connais, donc je compatis 😉

    Bisoussssssssssssss Bo Coco Bobo

  3. ladyelle134 dit :

    Toujours aussi bien sympathiquement raconté, mais c’est quand même un bobokifémal si longtemps après… Je te bisoute d’un gros bec à l’aspirine 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s