L’ostracisme (tentative)

En plus de me lever tous les matins de semaine pour aller à l’école, les bonnes soeurs me sont tombées dessus à bras raccourcis. M’enfin « une » bonne soeur. Ex bonne soeur. Défroquée, mais croyante.

Pour elle, il était hors de question que j’écrive de la main gauche.

Alors elle m’attacha la main gauche au dossier de la chaise, histoire de me convaincre.

Comme elle nous faisait marcher à la claquette (un coup = debout; deux coups = assis; trois coups = à genoux) j’étais mal barré pour assimiler un quelconque réflexe conditionné.

Vous essaierez avec une main attachée derrière votre dos à une chaise !

Je m’échouais toujours lamentablement par terre, comme une baleine sur la rive.

Évidemment toute la classe se bidonnait. La v*** de bonne soeur se contentait de sourire.

…Encore plus humiliant, elle demandait à un élève normal de me dépêtrer.

Hors ! (avec un grand « h ») Un jour, le vieux curé (Jésuite) vint faire sa visite annuelle dans les classes de sa paroisse. La paroisse Sainte-Paule… Sainte-Paule comme pour l’école.

D’emblée et dans la fougue oratoire qui lui était coutumière (semble-t-il) il trompéta :

« Ma soeur, veuillez immédiatement détacher la main de ce garçon. Ce n’est pas parce qu’il est gaucher qu’il est un enfant du diable »

La soeur obtempéra (toute rouge de honte) sans mot dire… Ce qui, probablement, la fit me maudire de l’avoir humiliée devant cet illustre non-obscurantiste.

Je lui aurais baisé la bague monumentale qu’il brandit lors de sa bénédiction, mais il était déjà sorti de la classe.

Je ne sais trop si le curé était motivé par le souvenir de mon arrière-grand-père paternel qui avait cédé une partie de sa « terre » à la fondation d’une paroisse et y fit construire une chapelle (en l’honneur de Sainte-Paule…une copine de Saint Jérôme… patelin de mes origines). Bofff…

La visite du curé dura, quoi… 15 minutes, gros max. Mais je me suis tout de même tapé dix mois d’école dans la classe de cette bonne soeur.

Elle ne s’est pas privée pour m’en faire baver.

Cet article, publié dans Éducation, Société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ostracisme (tentative)

  1. Alors tu sais quoi, ta (bonne) sœur défroquée devait être une grande frustrée, pourquoi ? Çà … qui sait et je la plains ! Si, si mais toi aussi Coco je te plains. 😦
    Alors pauvre Coco toi, trop bon, tu lui as servi d’exutoire !
    Sache que tu as fait une Bonne Action 😉 même si sa frustration a continué de plus belle !! 😀 😀
    Bises mon Coco

Répondre à Un petit blog avisé?? Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s